Austérité à Paris 13

Non aux coupes budgétaires et aux suppressions de postes à l’université Paris 13 et ailleurs

, par Marc Champesme

Suite à la réunion organisée le vendredi 21 juin avec le personnel de l’Université, le communiqué de presse suivant a été rédigé...

Non aux coupes budgétaires et aux suppressions de postes à l’université Paris 13 et ailleurs

Nous, personnels de l’Université Paris 13 réunis aujourd’hui, affirmons refuser le plan d’austérité conduisant aux coupes budgétaires brutales et aux suppressions de postes qui nous ont été notifiées par nos responsables de composantes (baisse substantielle des heures d’enseignement, de la masse salariale, des moyens de fonctionnement et des investissements) et qui rendent impossible l’exercice de notre mission de service public.

Nous mènerons en commun un jeûne de protestation et des actions-choc ce lundi 24 juin dans le forum de l’Université Paris 13 à partir de midi. Un point de presse sera organisé à cette occasion au cours duquel nous interpellerons JEAN-LOUP SALZMANN, Président de l’Université paris 13 et Président de la CPU ainsi que GENEVIEVE FIORASO, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Nous nous réunirons à nouveau en Assemblée générale vendredi 28 juin pour décider des actions à entreprendre à la rentrée, y compris la possibilité de ne pas assurer la rentrée universitaire. Nous envisagerons également toutes autres formes d’actions en lien avec les autres universités touchées par des problèmes similaires.

A Villetaneuse, le vendredi 21 juin 2013