CA Paris 13

Motion statut des Enseignants-Chercheurs

, par Marc Champesme

Le CA de ce vendredi 21 novembre 2008 a adopté à l’unanimité (moins 2 abstentions pour la motion formation des enseignants) 3 motions élaborées sur mandat
de l’Assemblée Générale du 13 novembre précédent :
- une motion sur la réforme de la formation des enseignants,
- une motion sur la réforme du statut des enseignants-chercheurs, dont
le texte reprend quasi-intégralement le texte de la pétition nationale
- une motion sur le budget

Vous trouverez ci-après le texte de la motion sur la réforme du statut des enseignants-chercheurs.

Le Conseil d’administration de l’Université Paris 13, réuni le 21
novembre 2008, réclame l’abandon du
projet de modification du décret statutaire de 1984, qui applique et
aggrave encore les dispositions de la loi
LRU. Il s’oppose notamment :
- aux pleins pouvoirs des présidents d’université ou directeurs
d’établissement dans une gestion
individuelle des carrières
- à la modulation des services qui se traduira par un alourdissement
des services d’enseignement pour la
plupart des enseignants-chercheurs
- à la dépossession du CNU de son rôle de gestion nationale des
carrières des enseignants chercheurs
(promotions, congés sabbatiques) qui doit rester majoritairement
composé d’élus.

Il demande l’ouverture de négociations avec les organisations
syndicales pour améliorer les conditions dans
lesquelles les enseignants-chercheurs exercent leurs différentes
missions, ce qui suppose d’alléger
globalement, par des créations d’emplois, leurs services en prenant
pleinement en compte leurs autres
activités (recherche, administration, etc.). Il demande en particulier
l’attribution automatique d’une
décharge équivalente à un demi-service pour les nouveaux recrutés
ainsi que l’amélioration des conditions
de travail, des grilles de rémunération et des salaires de tous les
personnels.

Il exige la réorientation des moyens budgétaires à cet effet dès le
budget 2009.

adoptée à l’unanimité